La déshumanisation de la relation client via l’e-commerce a créé une distance entre point de vente et consommateur. Pour ne pas perdre le bénéfice de la proximité client, le commerçant indépendant doit apprendre à maintenir un lien avec ses clients sur de nouveaux média, en partageant régulièrement du contenu avec eux. Pardoxalement, les pure players ont la problématique inverse; ils souffrent du manque de prolongement physique, en magasin, de leur site de vente en ligne et s’efforcent de remettre de l’humain au sein de leur process. Plus »

Le commerçant indépendant revendique un droit à l’exclusivité territoriale auprès de ses fournisseurs. Sa zone de chalandise est pourtant devenue virtuelle. Au vingt-et-unième siècle, tout commerçant doit interagir avec ses clients sur le web via un site, un blog ou les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…). Plus »